AREEP (Aide Régionale aux économies d’énergie pour les particuliers)

La Région s’est fixée comme objectifs : 3 x 30 %, soit 30 % d’économie d’énergie, 30 % d’énergie renouvelable, 30 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, dans ce cadre elle souhaite permettre la mise en oeuvre des préconisations de travaux exposées dans les conclusions des audits thermiques et énergétiques. Pour cela, elle favorise la réalisation de travaux pour aider les particuliers à faire des économies d’énergie. Cette action contribue à diminuer les charges de chauffage et à préserver la planète par réduction des rejets de gaz à effet de serre.

Bénéficiaires

Tout particulier ayant réalisé un audit thermique et énergétique et souhaitant réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique globale de sa résidence principale (< 200 m²) située sur le territoire régional des Pays de la Loire. Chaque logement et propriétaire ne peut bénéficier qu’une fois de l’aide régionale aux économies d’énergies.

Montant de l’aide

La Région soutient les travaux d’amélioration de la performance énergétique globale selon les critères décrits dans le règlement à télécharger.

Travaux éligibles

Les travaux doivent permettre d’améliorer de 40 % la performance énergétique du logement, exprimée en kWhep/m²/an, et correspondre aux travaux préconisés par l’audit thermique et énergétique. Une subvention régionale pourra être accordée au vu d’un bouquet de travaux comportant au moins deux types de travaux.
Les travaux concernant une extension ou l’aménagement de locaux non utilisés comme habitation ne sont pas éligibles (ex : aménagement des combles, réhabilitation d’une grange, …).

L’audit thermique et énergétique, nécessaire à l’instruction du dossier, doit contenir à minima :
– le bilan thermique et énergétique du logement avant travaux exprimé en kWhep/m².an (kiloWattHeure d’énergie primaire par m² et par an),
– l’étiquette climat avant travaux : émissions de CO2 liées aux usages exprimées en kgeqCO2/m².an (kilogramme équivalent CO2 par m² et par an),
– les préconisations de travaux détaillant les caractéristiques techniques et les économies d’énergie engendrées par type de travaux et par scénarios de travaux, exprimées kWhep/m²/an.
L’audit est un outil d’aide à la décision permettant aux particuliers de disposer de toutes les données techniques et financières pour prioriser et entreprendre des travaux de maîtrise de l’énergie. Ils ont pour finalité d’apporter un regard d’expert extérieur, indépendant et neutre. Il ne peut donc pas être réalisé par le professionnel qui réalisera ultérieurement les travaux.

La méthode de calcul utilisée pour les bilans des consommations avant travaux et les simulations des consommations après travaux de l’audit devra correspondre a minima aux méthodes utilisées pour les DPE (Diagnostic de Performance Energétique) selon les décrets en vigueur.

Les travaux éligibles concernent les postes suivants :
– isolation du bâti : toiture, sous-sols, murs donnant sur l’extérieur,
– remplacement des ouvrants : fenêtres, portes, portes-fenêtres donnant sur l’extérieur,
– système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire utilisant comme source d’énergie renouvelable le bois ou le solaire thermique,
– Système de régulation du système de chauffage,
– Ventilation mécanique double flux.

Les caractéristiques et performances des équipements et matériaux doivent répondre aux exigences du « crédit d’impôt » en vigueur.  (http://www.impots.gouv.fr)
Les travaux doivent être réalisés par des professionnels pour être pris en compte dans la dépense éligible.
L’aide régionale peut être cumulée avec les dispositifs d’autres partenaires : collectivités, Etat, ANAH, …
Les travaux induits indissociables sont également éligibles.
Les travaux ne devront pas avoir été engagés avant autorisation.

AREEP-réglement et formulaire de demande 2014 (PDF – 142 Ko)